Un point d’ancrage antichute est un point auquel les utilisateurs peuvent s’accrocher afin d’être retenu en cas de chute. Ces ancrages singuliers sont donc installés à tous les endroits qui présentent un risque d’accès pour les travailleurs. En effet, le nombre de chutes des travailleurs est considérable les accidents graves, voir mortel, sont fréquents. Depuis une vingtaine d’années, le monde de l’industrie et du bâtiment s’est concentré sur la diminution du nombre d’accidents sur les sites de production ou de construction et c’est à ce moment-là que la première norme a été créée par l’union européenne afin de réglementer ces produits antichute. La norme EN 795 :1996 a permis d’avoir des critères minimums de résistance afin de permettre une règlementation des produits comme les point d’ancrage toiture  mais également concernant les lignes de vie.

On les trouve souvent en toiture mais également dans les industries ou au bord des fenêtres afin de permettre aux personnes qui nettoient les fenêtres de bâtiment haut, de s’accrocher à ce point d’ancrage et d’être en sécurité afin de réaliser son travail.

Il existe plusieurs types de point d’ancrage :

 Les petits anneaux qui se fixent sur des structures en béton ou acier à l’aide d’une vis à expansion (M10 ou M12).

Les points d’ancrage qui s’installer sur des toitures en pente. Ils sont généralement plats et s’installent sur la structure de la toiture. On utilise ce type pour les toitures en tuile ou en ardoise. Il existe également des points d’ancrage qui s’installe sur les toitures en zinc à joint debout. Ce type de point d’ancrage s’installe avec à l’aide de deux pattes qui serent le joint debout. Cet acrange antichute s’installe à l’aide d’un dynamomètre.

Les points d’ancrage pour toiture plate :

Il existe des points d’ancrage pour tous les types de toiture plate : toiture en béton, bac acier, structure en poutres métalliques, en bois, toiture en bac acier, panneaux sandwich, ou toiture à joint debout. Ces systèmes de protection antichute peuvent être utilisés comme point d’ancrage solitaire ou dans un système de ligne de vie toiture. Certains sont gros et d’autre fins. L’avantage des fins est que lorsqu’il y a une chute, celui-ci pliera et sera donc un amortisseur de la chute.

Les points d’ancrage pour le bord des fenêtres :

Ce type de sécurité antichute est parfois seulement un anneau auquel le travailler se fixe mais il existe également des douilles, installé dans la structure du mur en béton ou acier et couvertes par un bouchon. Lorsque le travailleur souhaite l’utiliser il enlève le bouchon et installe un point d’ancrage amovible qui se clips. L’intérêt de ce système est qu’il est beaucoup plus esthétique que l’autre.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter des professionnels de la sécurité antichute.